Articles

La Folie




« Ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort qu’ils ont raison » – Coluche

La folie est définie comme un trouble mental, une absence de raison ou encore un égarement de l’esprit …

Cette définition est communément acceptée comme valide.

Dans un société dans laquelle le prêt-à-penser fait des ravages, sommes-nous capables de remettre en question ce postulat en nous basant sur notre véritable opinion?

Quelle est notre propre définition ? En quoi la folie nous dérange t-elle? En quoi nous paraît-elle dangereuse?

Pour certains, la folie sera, par exemple, de croire en ses rêves ou de porter des tenues extravagantes ou de ne pas avoir une vie stable ou de prendre des risques ou de croire qu’il existe des énergies qui nous dépassent … Alors que pour d’autres la folie réside dans les exemples opposés …

Pour savoir ce qui nous pousse à qualifier la folie des autres, il est nécessaire de s’interroger sur notre norme personnelle, sur les critères selon lesquels nous considérons une personne déraisonnable, ou au contraire, trop raisonnable.

Tout un chacun est à même de donner quelques exemples de sa vision des choses. Mais comment pouvons-nous être sûrs d’avoir défini nous-mêmes, les normes auxquelles nous nous soumettons?

Les avons-nous déjà remises en question? N’avons-nous jamais ressenti un sentiment de liberté en transgressant nos propres règles?

Nous vivons dans un monde dans lequel la réalité de chacun est très différente de celle des autres. N’est-ce-déjà pas de la folie de croire que nous vivons tous dans le même monde, et que nous sommes tous semblables?

De ce point de vue, nous serions alors tous des fous les uns pour les autres, ce qui relativiserait nettement la valeur de nos jugements.

Et si finalement, la folie consistait seulement à ne pas assumer notre propre part de folie ?

***

Lire aussi : La Différence

Back To Top