Articles

Les Kilos Emotionnels




Souvent, nous entreprenons la démarche d’un régime lorsque nous ne sentons pas bien.

Le déclic est d’abord émotionnel plutôt que physique.

L’objectif de nous sentir mieux dans notre peau, nous pousse inévitablement vers les astuces miracles pour revenir à un état émotionnel équilibré au plus vite.

Nous essayons toutes les méthodes et sommes parfois déçus par les résultats peu visibles de nos diverses privations.

Or, il est désormais prouvé que la prise de poids n’est pas le seule conséquence de notre alimentation mais aussi celle de l’accumulations d’émotions négatives dans notre corps et dont nous ne parvenons pas à nous défaire.

Il s’agit souvent de kilos émotionnels liés, entre autres, à des chocs émotionnels non digérés et au stress de la vie quotidienne et professionnelle. Ces kilos restent en nous tant que les émotions restent en nous. C’est en ce sens que les régimes alimentaires auront des difficultés à les déloger.

Le fonctionnement de notre cerveau est prévu pour adapter nos comportements alimentaires de manière à compenser nos déséquilibres psychiques. Ainsi, il sera compliqué pour notre cerveau d’intégrer que nous voulons manger mieux alors que les sucres, graisses et sels, viennent combler artificiellement les failles créés par nos émotions.

Vouloir se sentir mieux passerait alors par la la conscientisation et la libération en profondeur des émotions avant de songer à se mettre au régime.

Back To Top