Articles

L’Humanité




Au milieu de ce monde où règnent le chaos, la fatigue, la peur, les transports interminables, les plannings surchargés, les fins de mois difficiles, les responsabilités trop lourdes à porter et les peines de cœur en tous genres, il est des lieux où l’humanité a gardé le dessus.

Ces lieux, dont on ne conscientise pas réellement la magie, sont pourtant des lieux de proximité, dans lesquels nous nous rendons régulièrement, les considérant comme une étape dans le planning journalier. Ces lieux sont tout simplement des écoles.

Lorsque l’on a l’opportunité de pénétrer dans une école, en tant qu’adulte conscient, on remarque que les personnes qui y entrent quotidiennement pour y travailler, laissent le fardeau de leur vie à la porte, et le troquent, très naturellement, contre de la bonne humeur, de la bienveillance, de l’écoute, du partage…

Bien que ce soient des lieux où l’enseignement et l’autorité ont une place importante, on constate, avec étonnement, que la transmission des savoirs et des valeurs morales se fait dans la justesse et dans le respect.

A l’occasion de ce retour à l’école, nous acceptons volontiers l’idée que, quel que soit notre âge, nous sommes toujours des êtres imparfaits, toujours ouverts à la connaissance et pleins de ressources à exploiter. Nous pouvons exprimer notre identité, nos différences, en étant accueillis, tels que nous sommes.

Cette expérience nous plonge dans une sorte de parenthèse enchantée au sein de laquelle nous sommes reconnectés à l’innocence, à la simplicité, à la joie primordiale et à l’amusement, sans craindre de paraître ridicule.

L’accès à ces lieux peut être, dans un premier temps, déconcertant pour des personnes venant d’autres univers professionnels, qui les avaient amputés de leur spontanéité. Néanmoins, très rapidement, ces lieux deviennent des bulles de ressourcement, des lieux où l’on se souvient.

On se souvient que nous avons d’abord été des enfants curieux, enthousiastes et sociables avant de devenir des adultes trop sérieux et méfiants.

On se souvient que personne ne sait tout et que nous sommes là pour expérimenter et pour apprendre.

On se souvient que la guidance des personnes plus mûres, plus expérimentées et leur partage d’expériences est un cadeau précieux.

On se souvient que la tolérance et l’ouverture d’esprit peuvent réellement changer le monde.

Et plus que tout, on se souvient à quel point il est essentiel de vivre en étant connecté à cette caractéristique, si particulière à notre espèce, qui est notre humanité.

***

Lire aussi : Etre Parent , L’Humanité , « Nos » Enfants

Back To Top